La Côte d’Ivoire à Tokyo

7S6A8043

Les Eléphants ont eu besoin de recourir ce mardi en demi-finale de la CAN U-23 aux tirs au but (3-2) contre les Black Meteors du Ghana alors qu’ils ont mené deux fois au score (2-2) et se sont créés les meilleures occasions.

Entre la Côte d’Ivoire et le Ghana quand il faut gagner un trophée ou une qualification majeure, c’est la partie ivoirienne qui lève les bras au ciel quand il s’agit de penalties.

Et cela a été le cas ce mardi soir encore en demi-finale de la CAN U-23 mais aussi lors des finales de la CAN en 1992 au Sénégal et en 2015 en Guinée Equatoriale.

Pourtant, avec un peu plus de réussite, le match aurait même pu être bouclé dans la première période par l’équipe ivoirienne.

A la 13e minute, Youssouf Dabo a ouvert le score sur un centre d’Hamed Junior Traoré pour les Eléphants.

Après ce but, l’équipe ivoirienne met le pied sur le ballon et se crée plus de trois franches occasions mais en vain.

Et comme, c’est souvent le cas, ils sont punis à la 50e minute quand Yaw Yeboah reprend un centre d’Evans Mensah pour le but de l’égalisation.

Le jeu s’équilibre mais Youssouf Dabo permet aux Ivoiriens de prendre encore l’avantage à six minutes de la fin de la partie.

Le Ghana revient dans la partie grâce à Evans Mensah dans les arrêts de jeu.

Les prolongations n’ayant rien donné, la Côte d’Ivoire a arraché sa qualification en finale et aux Jeux olympiques 2020 aux tirs au but.

Côté ghanéen, trois tireurs Emmanuel Cudjoe, Evans Mensah et Fuseini Zackaria ont été mis en échec par le gardien ivoirien Eliezer Tape alors que côté ivoirien, trois ont marqué et seul Aboubakar Keita a raté son tir.

7S6A7134

Réactions

Youssouf Dao, Homme du match

‘’Je suis content de cette nomination et je savoure cette qualification aux Jeux olympiques qui est l’objectif majeur en venant ici. Maintenant, on est libéré et on attend l’autre finaliste’’.

Souhailo Haidara, Coach de la Côte d’Ivoire

‘’Les enfants ont parfois joué avec facilité mais l’essentiel a été fait même si c’est aux tirs au but. Mais il ne faut pas négliger la valeur de l’adversaire, le Ghana qui a vendu chèrement sa peau’’.

Ibrahim Tanko, Coach du Ghana

‘’Je tiens à féliciter la Côte d’Ivoire qui s’est qualifiée en finale et a obtenu sa qualification aux JO. Ce soir, nous avons manqué de chance aux penalties. Mais les deux équipes ont donné une belle image du football africain et nous avons encore une chance de qualification olympique avec le match de classement’’.