L’Afrique du Sud s’invite à Tokyo via les penaltys

199A6378

Comme lors de la précédente Coupe d’Afrique des nations en 2015 au Sénégal, l’Afrique du sud a attendu le match de classement et la série de tirs au but (6-5) pour sécuriser sa place aux Jeux olympiques.

A la fin du temps réglementaire, les deux équipes, Bafana-Bafana et Black Meteors du Ghana étaient à égalité 2-2.

Après avoir dominé dans le jeu, l’Afrique du Sud ouvre le score logiquement grâce à Luther Singh à la 15e minute. A la retombée d’une longue passe, il a eu le temps de tirer dans une position excentrée pour ouvrir le score avec l’aide d’un défenseur ghanéen qui a dévié le ballon dans ses filets.

Les Bafana Bafana auraient pu aggraver la marque dans cette première période mais ils ont manqué de réussite et de précision dans le dernier geste.

En seconde période, le Ghana égalise rapidement à la 50e minute par Evans Mensah.

Si à la 62e minute, Kamohelo Shopane permet à l’Afrique du Sud de prendre l’avantage (2-1), le Ghana réussit à recoller au score dans les cinq dernières minutes du match.

L’auteur du premier but ghanéen, Evans a enrhumé la défense sud-africaine avant de centrer pour Samuel Obeng qui égalise (2-2).

Aux tirs au but, le Ghana comme lors de la demi-finale contre la Côte d’Ivoire, a perdu le fil, 6-5 avec des tentatives ratées respectivement par Fob Kingsley, Edward Sarpong et Emmanuel Cudjoe.

Ce dernier avait déjà raté sa tentative en demi-finale.

199A6416

Réactions

Luther Singh, Homme du match : ‘’C’est une belle victoire qui vient ponctuer cette distinction. Je n’ai pas de mots pour décrire une telle émotion sauf remercier le public égyptien qui nous a soutenu lors de ce match’’.

David Notoane, Coach de l'Afrique du Sud : ‘’Des moments extraordinaires. Quelle émotion. Mais c’est normal toutes les deux équipes voulaient aller aux JO. Mais nous avons réussi à le faire grâce aux tirs au but. C’est très bien maintenant, nous allons rentrer et discuter avec la Fédération sud-africaine pour avoir la meilleure préparation possible pour ce tournoi très relevé que sont les Jeux olympiques’’.

Ibrahim Tanko, Coach du Ghana : ‘’C’est dommage de se faire éliminer de la sorte. Mais nous avons commis tellement d’erreurs. Sur les penaltys, oui, il faudrait qu’on travaille cet exercice qui ne nous sourit pas souvent aussi bien en petites catégories que dans l’équipe A’’.