La fabuleuse histoire de la Coupe de la Confédération CAF TotalEnergies 2021-2022

CAF CC Final Trophy

Les rideaux sont tombés vendredi sur la saison 2021-2022 de la Coupe de la Confédération TotalEnergies.

La Renaissance Sportive de Berkane enlève un deuxième trophée continental devant Orlando Pirates 5-4 dans les tirs au but (1-1 après la prolongation) au Stade international Godswill Akpabio d’Uyo au Nigeria.

Retour sur une saison riche entre révélations, surprises et déception.

La belle histoire de Binga !

Tout a démarré au mois de septembre 2021 avec le 1er tour préliminaire. 38 clubs engagés dans cette entame de tournoi. 32 formations attendaient leur entrée dans la compétition au 2è tour préliminaire. Entres autres RS Berkane vainqueur aujourd’hui, AS Vita Club ou encore Pyramids. Au 2è tour, la hiérarchie a été respectée avec les gros clubs sortant les plus modestes. Seul le club de Binga, club de D2 du Mali, qui a réussi à se frayer une place en Coupe de la Confédération après avoir remporté la Coupe du Mali quelques mois plus tôt, faisait la résistance. Finalement, Binga va s’arrêter dans les play offs d’accession en poules face aux éliminés de la Ligue des champions. Zanaco de Zambie ne s’est pas fait prier pour stopper la belle histoire de ce début de compétition.

Comme Binga, d’autres formations ont aussi tutoyé la phase de groupes pour la première fois. A l’image de Marumo Gallants d’Afrique du Sud qui n’est pas passé loin, éliminé par le TP Mazembe, futur demi-finaliste.

HIGHLIGHTS | USGN 1-1 Simba SC | Matchday 2 | #TotalEnergiesCAFCC

De son côté, l’USGN (Union Sportive de la Gendarmerie nationale) du Niger a passé le cut pour se hisser pour la première fois en phase de groupes.

Une phase de groupes à laquelle Royal Leopards d’Eswatini aussi goutera pour la première fois, après avoir sorti de haute lutte les Algériens de la JS Kabylie.

A l’issue des trois tours, les 16 pour la phase de groupes étaient connus.

Les Nord-africains bien représentés !

Comme à l’accoutumée, le nord du continent se taille la part du lion dans cette phase de groupes. 7 clubs sur 16 issus d’Algérie, Maroc, Egypte et Libye. De quoi offrir dès les poules quelques belles affiches comme Pyramids – Al Ahli Tripoli ou encore RS Berkane – Simba. Le club tanzanien avait fait de la Coupe de la Confédération une priorité après son élimination à l’étage d’en haut. Et ils vont tout donné. Dans un groupe avec l’ASEC et l’USGN, il a fallu attendre la dernière journée pour valider le ticket pour les quarts.

Des quarts que Pyramids a atteint après ses premiers 3 matchs sans défaite. En revanche, désillusion pour le CS Sfaxien, double vainqueur du tournoi éliminé dès les poules, l’ASEC Mimosas qui voulait retrouver ses heures de gloire sur la scène continentale ou encore Royal Leopards, USGN et Coton Sport qui ne sont pas arrivés à gagner le moindre match. Le plateau des quarts présentait de belles affiches.

Al Ahli Tripoli on the attack during the CAF Confederation Cup 202122 quarterfinal match between Al-Ittihad and Al Ahli Tripoli held at the Martyrs of February Stadium in Benina, Libya on 17 April 2022

Le derby de Tripoli entre Al Ahli Tripoli et Al Ittihad était le plus en vue. Les deux clubs libyens se sont rendus coup pour coup. Finalement, c’est Al Ahli qui accroche le ticket pour le dernier carré. Berkane s’en sort aussi non sans grand mal face à Al Masry, tout son adversaire de la finale, Orlando Pirates qui a dû se débarrasser de Simba après deux rencontres très alléchantes, et après la séance des tirs au but. De son côté, le TP Mazembe a écarté Pyramids, notamment à domicile (2-0) après un match nul au Caire.

Berkane trop fort !

Après des quarts tout aussi enlevés les uns que les autres, quatre (4) se dirigent vers les demies. Orlando Pirates tue le suspens dès son match aller face à Al Ahli tripoli (2-0). Même si les Sud-africains se font une frayeur au retour à domicile perdant 0-1.

General View during the CAF Confederation Cup 202122 Semifinal 1st Leg match between TP Mazembe and RSB Berkane held at the TP Mazembe Stadium in Lubumbashi, DRC on 8 May 2022

Pour sa part, Berkane est resté souverain notamment à domicile. Face au TP Mazembe, l’attraction restait le retour de Florent Ibenge en RD Congo. Victime d’un accident de la circulation quelques jours plus tôt, l’entraineur congolais a tenu sa place malgré une minerve au cou. Son équipe perd dans le temps additionnel à Lubumbashi mais se reprend d’une belle manière à Oujda. Une victoire éclatante 4-1 devant son public pour s’offrir une autre finale dans la compétition. La suite, on la connait.

Vivement la saison prochaine !