Nampalys Mendy, l’agent commercial de la CAN TotalEnergies

Nampalys Mendy of Senegal during the 2021 Africa Cup of Nations Finals Last 16 match between Senegal and Cape Verde on the 25 January 2022 at Kouekong Omnisports Stadium, Bafoussam, Cameroon

S’il y a un footballeur qui va chanter et porter haut la Coupe d’Afrique des nations, c’est bien le milieu de terrain international sénégalais, Nampalys Mendy qui a profité de la 33e édition pour faire remonter sa côte auprès des observateurs et de son club dans le championnat anglais.

En souffrance à Leicester (Angleterre), Nampalys Mendy, s’est métamorphosé lors de la CAN TotalEnergies 2021 où il s’est imposé comme un rouage essentiel de l’équipe du Sénégal sacrée championne d’Afrique.

Et pourtant, rien ne laissait penser à cette renaissance du milieu de terrain né en France et qui a rejoint l’équipe du Sénégal en mars 2021 lors d’un match éliminatoire de la Coupe d’Afrique des Nations contre le Congo à Brazzaville (0-0).

En arrivant à Bafoussam (Cameroun) où le Sénégal jouait sa phase de poules, il était seulement crédité seulement de 31 minutes de jeu grappillées lors d’un match contre Brighton, fin octobre, au 4e tour de la Coupe d’Angleterre (2-2, 4 tab à 2).

En Premier league, le milieu de terrain sénégalais n’était même pas sur les feuilles de match.

Malgré tout, Aliou Cissé l’a mis dans sa liste de sélectionnés.

Et bien lui en a pris parce que Mendy est devenu plus que nécessaire palliant les difficultés des Lions en début de compétition avant de se révéler définitivement lors des matchs à élimination directe après une entrée convaincante contre le Malawi (troisième journée de poules).

Positionné en sentinelle devant la défense, Mendy est devenu le nouvel homme fort du secteur médian reléguant aux utilités le Parisien, Idrissa Gana Gueye, pourtant cadre de la Tanière.

Contre la Guinée Equatoriale, il a éteint les offensives du Nzalang Nacional et est devenu la première rampe de lancement des Lions pour la victoire 3-1 solide.

Contre les Etalons, en demi-finale (3-1) Mendy a aussi impacté amenant les Lions en finale gagnée aux tirs au but contre l’Egypte.

Nampalys Mendy of Senegal during the 2021 Africa Cup of Nations Finals

Une renaissance loin de l’Angleterre qui n’est pas passée inaperçue chez son coach à Leicester, Brendan Rodgers.

A son retour, le technicien est obligé de le remettre en selle et après des semaines passées sur le banc, il est entré en jeu à la place du Nigérian Ndidi lors de la victoire 1-0 contre Leeds, le 5 mars pour ses premières minutes en Premier league lors de la saison 2021-2022.

Contre Brentford (2-1) et contre Arsenal (0-2), il a été titularisé au milieu de terrain des Foxes et a bien joué sa partition.

Vendredi contre les Pharaons, il a sorti les mêmes performances et a donné un ballon qui aurait pu permettre en première période à Sadio Mané de faire mieux qu’un tir passé au-dessus de la transversale au grand soulagement du public du stade International du Caire.

Pour la manche retour des barrages prévue ce mardi au stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, Aliou Cissé devrait compter sur son milieu de poche pour déverrouiller le système que ne manquera pas de mettre sur pied Carlos Queiroz pour conserver son avantage pris vendredi.

Nampalys Mendy of Senegal during the 2021 Africa Cup of Nations Finals (2)

Quant à Mendy qui a réussi à redevenir un footballeur après avoir été longtemps sous-exploité par son coach, l’avenir lui appartient et il est certain qu’il ne manquera pas de courtisans.

Avec un contrat qui court jusqu’en  2023, il a l’avantage d’avoir le choix aussi bien au niveau de son club notamment s’il brille encore sous les lumières du stade de Diamniadio lors du retour où le Sénégal est obligé d’effacer son retard (0-1) pour espérer se qualifier pour Qatar 2022.