Mukansanga dirigera le corps arbitral pour le match Zimbabwe - Guinée de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies

Salima Mukansanga during the 2021 Africa Cup of Nations Finals football match between Malawi and Zimbabwe

"Moment de fierté pour la CAF et l'Afrique alors que le quatuor se prépare à entrer dans l'histoire" 

L'arbitre rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match en phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies. 

Agée de 35 ans, Mukansanga dirigera le match de la troisième journée du groupe B entre le Zimbabwe et la Guinée prévu le mardi 18 janvier 2022 à 17h00 heure locale (16h00 GMT) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Salima Mukansanga during the 2021 Africa Cup of Nations Finals football match between Malawi and Zimbabwe (2)

Elle fait partie du quatuor sélectionné comme arbitres lors de ce tournoi. C’est la première fois qu'un match est arbitré par une dame en Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies depuis la création de la compétition.

Les arbitres assistantes Carine Atemzabong (Cameroun) et Fatiha Jermoumi (Maroc) ainsi que l'arbitre VAR Bouchra Karboubi (Maroc) complètent le quatuor féminin de la compétition.

Le 10 janvier 2022, Mukansanga avait déjà marqué l’histoire en devenant la première femme à officier lors d’un match de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies en tant que quatrième arbitre de la rencontre entre la Guinée et le Malawi à Bafoussam.

Salima Mukansanga during the 2021 Africa Cup of Nations Finals football match between Guinea and Malawi

Le directeur des arbitres de la CAF, Eddy Maillet considère ce moment historique comme le résultat de l'engagement et de l'investissement de la CAF pour améliorer et développer l'arbitrage en Afrique. Une partie de ce voyage est le « Star Project » lancé par la FIFA et la CAF pour développer les arbitres. 

« Nous sommes extrêmement fiers de Salima car elle a travaillé dur pour être là où elle est aujourd'hui. Nous savons qu’elle a dû surmonter de sérieux obstacles pour atteindre ce niveau et elle mérite qu’on lui accorde du crédit. Ce moment n'est pas seulement pour Salima mais pour chaque jeune fille en Afrique qui a la passion du football et qui se voit comme arbitre dans le futur. »

Fourth Official Salima Mukansanga during the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals football match between Malawi and Zimbabwe

Note aux rédacteurs : la CAF mettra à disposition une opportunité d'interview hybride avec Salima Rhadia Mukansanga dans les prochains jours.

Contexte du protocole d'accord CAF/FIFA sur le "Projet Star" 

La FIFA et la CAF ont signé un protocole d'accord historique qui marquera le début d’une nouvelle ère pour le développement de l'arbitrage professionnel en Afrique. 

CAF | Direction de la Communication