Limbé

Limbe

Limbé : la côte Atlantique a la cote

Les équipes du groupe F de la CAN TotalEnergies 2021 et leurs supporters auront une vue imprenable sur le Mont Cameroun et sur la mer, et toucheront la différence de température dans ces deux villes anglophones voisines de Limbé et de Buea qui les accueillent.

C’est au pied du Mont-Cameroun (4100m), le deuxième sommet le plus haut d’Afrique et volcan toujours en activité, que les équipes du groupe F (Tunisie, Mali, Mauritanie et Gambie) seront basées, dans les deux principales villes de la région anglophone du Sud-Ouest que sont Buea la capitale régionale et Limbé le chef-lieu du département du Fako. C’est un cas unique au Cameroun où un chef-lieu de région (Buea au Sud-Ouest) n’est pas aussi chef-lieu de son département. Le contraste entre les deux villes, distantes d’à peine 30km, est aussi saisissant sur le plan climatique : il fait très chaud à Limbé située au bord de la mer et il fait assez froid à Buea perchée en hauteur (1020m).

Buea fut la première capitale camerounaise choisie par les Allemands (1901-1914) puis les Britanniques (1949-1961). Il se raconte que c’est le climat plus frais de Buea, comparée à la chaleur tropicale de Limbé et de Douala, qui décida le gouverneur allemand Jesko von Puttkamer d’y établir la capitale. L’imposant palais du gouverneur qu’il y érigea fait encore aujourd’hui la fierté et l’attraction d’une ville qui est surtout résidentielle dont le calme reposant n’est perturbée que par les éruptions du Mont Cameroun à des rares moments, la dernière fois en 1999. Les amateurs des sensations fortes qui y séjournent descendent souvent la colline pour retrouver l’ambiance des soirées chaudes des barbecues et discothèques de Limbé.

Anciennement appelée Victoria, Limbé est une cité côtière située sur le versant sud du Mont Cameroun tout en mouillant généreusement dans les vagues de l’Océan Atlantique. C’est aussi une ville industrielle, siège de la Société nationale de raffinage de pétrole (Sonara) et de la Cameroon Development Corporation (CDC), entreprise publique qui est le plus gros employeur du pays après l’Etat ; un immense complexe agro-industriel dont certaines plantations de palmiers et d’hévéa sont héritées de l’époque coloniale.

Les habitants de Limbé aiment la présenter comme «la cité de l’amitié». C’est donc avec joie qu’ils accueilleront les visiteurs de la Can TotalEnergies Cameroun 2021 qui, eux, découvriront surtout une ville brillante de propreté. Si ses plages de sable noir de Limbé ne sont pas des plus attirantes que cela, la ville et ses environs ont de quoi charmer leurs visiteurs. Le must est sans doute une promenade dans le jardin botanique, créé en 1892 par les Allemands pour des études sur certaines espèces de plantes comme la quinine, l’hévéa, le café, le cacao et qui est aujourd’hui un magnifique parc naturel de 200 ha. De création plus récente, en 1993, le Limbe Wildlife Center abrite notamment 15 espèces de primates (gorilles et singes) et une immense communauté d’oiseaux et de reptiles. Le marché aux poissons et fruits de mer vous attend aussi avec une dégustation les pieds dans l’eau.

Le parc national de Korup étalé sur une superficie de 126 000 ha et partageant 15km de frontière avec le parc de Cross River au Nigeria, est l’une des plus vieilles forêts tropicales humides au monde. Paradis faunique, Korup abrite des tortues terrestres et aquatiques, près d’une centaine d’espèces de poissons et de reptiles, plus de 400 espèces d’oiseaux et de papillons.

Limbé, c’est aussi les vestiges du comptoir d’esclaves de Bimbia, le petit port de Idenau...

Contenu connexe