Les Comores débutent bien, eSwatini force le Togo au nul

Comoros celebration AFCON 2023 Qualifiers

Belle surprise à la CAN TotalEnergies 2021 au Cameroun, l’équipe des Comores a débuté par la meilleure des manières les qualifications à l’édition de 2023 après sa victoire 2-0 aux dépens de celle du Lesotho, ce vendredi à Moroni alors que quelques heures plus tard, le Togo n’a pu faire que match nul 2-2 contre eSwatini.

Au Stade Omnisports de Malouzini à Moroni, le nouveau coach, Younes Zerdouk a débuté son mandat avec les Coelacanthes par une solide victoire 2-0.

Adjoint d’Amir Abdou avant de prendre sa succession, Zerdouk a réussi ce premier passage de relais.

Après une première période sans but, les Locaux ont attaqué pied au plancher la seconde période et ont ouvert le score après 59 minutes de jeu grâce à Youssouf M'Changama.

Ils ont continué à dominer et ont doublé le score neuf minutes plus tard par Benjaloud Youssouf.

Qatar 2022 FIFA World Cup qualifier - Togo

A Lomé, au Stade de Kégué, les locaux ont cru à deux reprises gagner la partie mais c’était compter sans l’équipe de l’eSwatini qui a plié mais n’a jamais rompu dans ce match où il a trouvé les ressources nécessaires pour revenir au score à deux reprises dans cette première journée dans le Groupe B.

La superbe frappe du pied gauche de Siboniso Ngwenya à la 95e minute a permis aux visiteurs d’arracher le point du nul alors que l’attaquant togolais Kodjo Laba croyait avoir fait le plus dur en donnant l’avantage aux siens à la 87e minute.

Laba avait marqué deux minutes seulement après que Sabelo Ndzinisa avait égalisé (1-1) pour les visiteurs à la 85e minute, une première fois.

Les Eperviers avaient pris l’avantage sur un joli coup franc direct de Mémé Placca.

Dans cette première partie, les Eperviers ont dominé la partie poussés par leurs supporters qui s'attendaient à une bonne entrée en matière dans les qualifications à la prochaine Coupe d’Afrique des nations.

L’équipe des Eperviers courait derrière une qualification depuis CAN depuis 2017.

Et d’ailleurs, leur attaquant Laba est l’exemple type de cette envie de l’équipe ne ménageant pas ses efforts et se créant des occasions de but à la pelle.

Mais, il a fallu la 20e minute et le chef d’œuvre sur coup franc de Placca pour faire vibrer Kégué.

Mais cette avance n’a pas pu dépasser ce but en dépit des occasions togolaises et ils auraient pu faire davantage attention car l’équipe de l’Afrique australe, si elle était dominée avait eu des occasions elle aussi même au plus fort de la domination togolaise.

Et si en seconde période, le Togo a eu plusieurs fois l’occasion de doubler la mise, c’est l’eSwatini qui a égalisé

Eswatini

Contre le cours du jeu, sur un centre, Ndzinisa a réussi à se faufiler entre les deux défenseurs centraux pour marquer de la tête et égaliser à 1-1.

Mais, à la 87e minute, Laba donne encore l’avantage aux Eperviers mais l’eSwatini ne lâche rien alors qu’on jouait le temps additionnel.

Sur un énième contre, on arrive à bien ressortir le ballon pour Ngwenya qui d’une frappe imparable du gauche, bat le portier togolais après cinq minutes de temps additionnels pour la deuxième égalisation du match (2-2).

(c)Photo @Fedcomfootball