Rencontre avec Pape Thiaw, responsable du Groupe d’Etude Technique

Pape Thiaw

La Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer, Sénégal 2021 se tient du 23 au 29 mai à Saly au Sénégal. Pour analyser le jeu et la technique des sept (7) équipes engagées dans le tournoi, la Confédération Africaine de Football a fait appel à une légende du football et grand adepte de Beach Soccer. Il s’agit de Pape Thiaw, membre de la célèbre cuvée des Lions de la Teranga de 2002.

A 40 ans, l’ancien international sénégalais, finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations 2002 au Mali, et quart-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA Corée/Japon la même année, n’a rien perdu de son endurance. Peut-être est-ce à cause des kilomètres de plages que compte le Sénégal.

Tout le monde sait que le Beach (Soccer) est spectaculaire avec des gestes techniques, des exploits individuels, du jeu collectif, des dribbles et aussi de grosses frappes. Alors on va tout voir et je pense que le spectacle sera au rendez-vous. Pape Thiaw

Sur chaque plage, des Sénégalais de tout âge s’exercent à la pratique du Beach Soccer, un moyen de divertissement, mais aussi de remise en forme.

Et la forme, Thiaw la garde bien. Lui qui a connu une carrière solide comme attaquant. Le FC Metz, l’AS Saint-Etienne, le RC Strasbourg (France) ou encore le Déportivo Alaves (Espagne) sont quelques-uns des clubs de football qui ont bénéficié de son talent du temps qu’il était joueur.

Pape Thiaw 2

Ce qui rend Thiaw encore plus spécial, c’est sa polyvalence et surtout ses années comme joueur de Beach Soccer. Avec la France, il participe d’ailleurs à de nombreux tournois et affronte les meilleures équipes du monde : l’Argentine, la Suisse, l’Autriche, l’Argentine et même le Brésil. A deux reprises, il est auréolé du titre de meilleur buteur d'un tournoi international de Beach Soccer.

Aujourd’hui entraineur, le natif de Dakar porte un regard plus aguerri sur les deux disciplines.

« Tout le monde sait que le Beach (Soccer) est spectaculaire avec des gestes techniques, des exploits individuels, du jeu collectif, des dribbles et aussi de grosses frappes. Alors on va tout voir et je pense que le spectacle sera au rendez-vous. »

Enrôlé comme responsable du groupe d’étude technique de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer au Sénégal, Pape Thiaw espère du spectacle et de l’action.

« Pour mes analyses, je vais mettre un accent sur le domaine technique. Il y a un peu de tactique même s’il n’y a pas beaucoup de joueurs sur le terrain. Beaucoup d’équipes mettent en place des systèmes préférentiels avec du monde devant et aujourd’hui, je suis là pour tout analyser.

Pour le cœur, je mettrais une pièce sur le Sénégal... Mais il y a des équipes qui ne sont pas venues faire du tourisme notamment l’Egypte et le Maroc. Pour les autres, je ne les ai pas encore vues, mais je sais qu’elles ne sont pas là par hasard. Pape Thiaw

Quand on se remémore sa talonnade décisive pour Henri Camara en huitième de finale du Mondial 2002 contre la Suède, on imagine bien ce qu’il entend par technique et spectacle.

« Pour le cœur, je mettrais une pièce sur le Sénégal. Ils l’ont démontré dans pas mal de compétitions et ont remporté pas mal de trophées au niveau continental. De plus, c’est le pays organisateur. Ils seront devant leur public », dit-il. « Mais il y a des équipes qui ne sont pas venues faire du tourisme notamment l’Egypte et le Maroc. Pour les autres, je ne les ai pas encore vues, mais je sais qu’elles ne sont pas là par hasard. Elles sont venues pour défendre les couleurs de leurs pays. »

p p 1

La CAN de Beach Soccer est une compétition avec un enjeu certain : un trophée de champion d’Afrique pour le vainqueur et un ticket pour le mondial en Russie pour le finaliste. Mais pour la star sénégalaise, c’est avant tout une célébration.

« J’aimerais que la fête soit belle et que le spectacle soit au rendez-vous afin de faire aimer le Beach Soccer aux gens. C’est si beau et si enthousiasmant sur le plan humain. C’est quelque chose de génial. Je l’ai vécu en tant que joueur alors je sais ce que je dis. J'ai beaucoup adoré jouer au Beach, et j’ai envie de partager ça au niveau du continent. » conclut-il.

(c) Images CAFOnline.com