Ouganda vs. Sénégal, pour une bonne entame

uganda BS 2021

Le pays hôte entre en scène ce dimanche à Saly. Pour leur première participation à une phase finale de Coupe d’Afrique, les Sand Cranes d’Ouganda vont d’entrée se frotter aux Lions du Sénégal, champions en titre et favoris de la compétition qu’ils organisent sur leurs terres.

La rencontre démarrera à 17h30 (heure locale).

A la veille de leur première rencontre, dans un groupe A à trois, les deux entraineurs ont porté leur regard sur la compétition et partagé leurs perspectives.

Salim Jamal Muwonge, entraineur des Sand Cranes de l’Ouganda

« Nous ne sommes pas seulement là pour participer, mais nous sommes surtout là pour décrocher un ticket pour le mondial.

Pour atteindre cet objectif, je sais que mes joueurs sont courageux, engagés et déterminés. Ils jouent depuis longtemps même si c’est notre première apparition en Coupe d’Afrique. Nous avons les meilleurs pour nous qualifier pour la Coupe du Monde.

Être dans un groupe à trois peut faciliter les choses. Nous nous sommes préparés et connaissons dorénavant les équipes, nous pouvons gagner nos matches.

Le Sénégal est champion d’Afrique avec une bonne équipe, mais nous avons les meilleurs issus de notre ligue. La Tanzanie est l’équipe que nous avons le plus rencontrée et nous allons les gagner. »

General view Senegal Training ahead of the 2021 Beach Soccer African Cup of Nations in Thies, Saly in Senegal on 22 May 2021 © Alain SuffoBackpagePix

Ngalla Sylla, entraineur des Lions du Sénégal

« On essaiera de faire un grand tournoi. Quoi qu’il puisse arriver, le football c’est d’abord le plaisir et il faut respecter les règles de fair play. Nous sommes le pays hôte, c’est à nous de donner l’exemple et après, c’est un match de football qui est ouvert. L’objectif reste le même, on va défendre notre titre.

On va essayer de jouer match par match peu importe le nombre. Une poule à trois est toujours difficile, mais il faut essayer de démarrer avec une victoire.

Malgré la fête, on va continuer à respecter les mesures barrières. Que la fête soit belle, c’est l’Afrique et que le meilleur gagne. »