La reconnaissance du terrain : une pratique prisée

Senegal BS training

L’entrainement officiel des équipes n’aura lieu que ce samedi 22 mai, veille du match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Sénégal 2021. Mais déjà, les délégations se succèdent sur le site du tournoi...

L'aire principale du site de Saly est occupée par des Ball Kids. Ces derniers, sous la supervision du cordinateur général de la compétition, effectuent une petite séance de réglage avant l'ouverture du tournoi. La répétition du ballet des drapeaux est un rite auquel ces jeunes ne peuvent échapper et ils s'y donnent à coeur joie.

Rehearsal Flag

A quelques encablures de là, le Maroc vient juste d’achever sa séance d’entrainement ; la seconde depuis son arrivée à Saly au Sénégal. Les Lions de l’Atlas sont satisfaits de pouvoir tester le sable et les conditions de jeu du site sur lequel ils évolueront durant les prochains jours.

Le staff technique affiche satisfaction même s’il reste encore des détails à parfaire tant sur le point de la préparation que sur l’organisation du tournoi.

Les ambitions des Marocains sont claires : faire mieux que lors des éditions précédentes où le bourreau a été l’Egypte. En 2016 et 2018, le Maroc a dû s’incliner face aux Pharaons et espère enfin changer la donne. Cette fois, les deux équipes se retrouvent même dès la phase de groupes.

Dans un groupe B composé également des Seychelles et du Mozambique, les Marocains veulent tenir leur farouche adversaire à distance et cela passe par une solide préparation.

Senegal BS training 2

Les deux terrains d’entrainement du site de Saly sont prisés par les équipes participantes. Sur ses terres, le Sénégal se présente comme le maitre des lieux, pourtant sa base se trouve au Centre sportif de développement technique Jules François Bocandé de Toubab Dialaw.

Ici comme là-bas, Ngalla Sylla garde les mêmes exigences.

« On reprend », « soyez prêt », peut-on l'entendre crier entre deux consignes aux joueurs. La stratégie de l’entraineur des Lions de la Teranga est de reprendre le même schéma technique, 10, 20 voire 30 fois pour avoir l'assurance que ses poulains l’ont bien assimilé.

La recette du succès réside-elle dans cette approche ? On est tenté de répondre par l'affirmative… Avec son style, Ngalla Sylla a porté le Sénégal jusqu’aux cimes du Beach Soccer africain en 2018.

Uganda BS training

Du côté des Ougandais, l’entrainement se fait par groupes et dans la joie. Ça tranche du sérieux sénégalais.

Les gardiens utilisent à escient les filets; un groupe de joueurs occupe le tiers du terrain, tandis que l’espace opposé regroupe le restant de l'effectif.

Les méthodes sont différentes, malgré le regard très inquisiteur du coach Salim Jamal Muwonge. D’ailleurs, il n’hésite pas à pénétrer, si nécessaire, l’aire de jeu pour expliquer ce qu’il attend réellement de ses Sand Cranes.

Alors, peu importe le style de chaque équipe, les vérités ne seront dévoilées que durant la compétition. Le show est sur le point de commencer et nos sept équipes en lice s’apprêtent à faire sensation.

(c) Images CAFOnline.com